Arrosage du manège par subirrigation

Le parc animalier du Hérisson est situé à Doucier dans le département du Jura à 30 min de Lons le Saunier, aux portes du parc Naturel régional du Haut Jura. Il propose des visites et des animations autour de la faune (sauvage et domestique) variée qu’il héberge. L’équitation, le tourisme équestre et le travail avec les chevaux font partie des activités développées sur le site. Pour permettre une pratique toute l’année dans de bonnes conditions, le parc animalier du Hérisson a construit un manège dont l’arrosage est effectué avec le procédé de subirrigation Aqua + de Horse Stop. Aline et Jean Philippe Heimlich nous expliquent les raisons de leur choix, la façon dont s’est déroulée l’installation et nous font les premiers retours d’expérience.

 

Quelles ont été les raisons pour lesquelles vous avez choisi d’arroser votre sol équestre par subirrigation ?

Nous avons découvert ce système de subirrigation lors d’une visite d’Ecurie Active en Allemagne et il nous semblait tout à fait correspondre à notre besoin. Tout d’abord, il est automatisé donc ne nécessite pas de main d’œuvre. Ayant moi-même travaillé dans des écuries de dressage professionnelles où l’on arrosait au tuyau, je sais à quel point cela est laborieux chronophage et décevant en termes d’homogénéité. Le parc animalier nous fournissant déjà une charge de travail importante, nous cherchions un système à la fois économe en eau et en main d’œuvre. Cela répondait à notre approche écologique et économique de l’activité ce qui nous permettait de concentrer la main d’œuvre sur les taches liées aux animaux et à l’accueil de la clientèle. Par ailleurs, le manège étant entièrement fermé, il était hors de question de le laisser s’empoussiérer si l’on voulait voir le public y évoluer dans de bonnes conditions. Enfin, nous accueillons environ 25 000 visiteurs annuels, nous cherchions donc à afficher des solutions à la fois écologiques et innovantes sur lesquelles nous serions en mesure de communiquer. C’est le cas de l’arrosage par subirrigation qui fera l’objet d’un panneau explicatif.

 

Comment avez-vous préparé le chantier d’installation, Comment s’est-il déroulé ?

Lors de sa visite, le conseiller Horse Stop nous a expliqué et donné les indications pertinentes concernant le terrassement et le choix de sable de couche de travail. Nous avons ensemble élaboré la façon d’installer le revêtement d’imperméabilisation du sol afin de ne pas perdre d’humidité sous le sol du manège ni au niveau des bordures, d’autant que des stabulations feront dos au pare botte. Cet hiver, nous avons réalisé le terrassement sur lequel nous avons été particulièrement pointilleux notamment en ce qui concerne la périphérie de l’aire d’évolution. La plateforme est parfaitement droite et la piste garde une solidité optimale. Nous avons ensuite installé les dalles de stabilisation ainsi que le réseau d’arrosage. Cette phase de clipsage du réseau de canalisations n’est pas technique mais longue à réaliser. Nous étions contents d’en finir.

Nous avons ensuite testé le réseau et réalisé la mise en eau avec le fabricant avant d’installer la couche de travail en microsable. Elle a été posée à l’avancement de manière à ne pas risquer d’endommager l’installation.

Quel retour avez-vous après les premiers mois d’utilisation ?

L’arrosage est important pour nous car le manège accueille beaucoup d’activités différentes et nous permet de prolonger certaines d’entre elles hors saison touristique puisqu’à l’abri des intempéries. Le développement de l’école d’équitation est l’activité qui utilise le plus le manège. Nous y développons également d’autres activités dont l’équitation adaptée à un public de personne handicapées. Disposer d’un manège fermé est alors un gage de sécurité car il permet de sécuriser les personnes dans l’enceinte du bâtiment. Nous développons également des pratiques plus atypiques comme le tir à l’arc à cheval, la fauconnerie à cheval ou encore l’Agility avec les chiens. Ces pratiques dont certaines sont piétonnes ou non équestres nécessitent un sol arrosé pour qu’il garde de la tenue et ne devienne pas pénible. Le sol subirrigué fait alors merveille. Les utilisateurs ne se rendent pas compte qu’on arrose le manège alors qu’ils sont sur la piste.

Quelles ont été les spécificités de votre installation

La configuration du site en région montagneuse fait que le local technique qui comprend pompage, surpresseurs et programmation se trouve au niveau n-1 par rapport au sol équestre. Du coup l’installation de commande et la nourrice qui regroupe les électrovannes commandant les 6 secteurs arrosés connait un surplus de pression. Nous avons donc opté pour une installation laiton plus étanche même si cela a représenté un petit surcout. Enfin, il nous reste à finir de connecter la réserve d’arrosage au circuit d’eau pour pouvoir l‘alimenter en direct et utiliser toutes les fonctionnalités de l’installation automatisée.

Nous estimons actuellement la consommation à environ 3000 L/Jour en arrosant 2 à 3 fois /Jour, ce qui permet de garder une humidité et une texture constantes. Cette valeur varie significativement en fonction de l’humidité ambiante.

Conseilleriez-vous ce type d’équipement à d’autres écuries 

Oui, que ce soit pour des raisons écologiques avec un réelle économie d’eau, de préservation du pare botte ou de praticité, l’utilisation du concept nous conforte dans notre choix. C’est vraiment le procédé d’avenir pour l’arrosage des sols de manège.

 

https://www.parc-animalier-jura.com

https://www.facebook.com/Parc-Animalier-du-H%C3%A9risson-148301224333/

Publié le 27/05/2019 - Parc Animalier du Hérisson Home, Aires d'évolution -...

Meilleures ventes

Fourche à copeaux

Fourche à copeaux

22,06 € 31,52 €
Verrou de sol

Verrou de sol

21,85 €
Isolateur permanent,les 100

Isolateur permanent,les 100

20,26 € 33,77 €
Bentonite

Bentonite

14,51 € 29,01 €
Piquet de terre

Piquet de terre

14,35 €
Seau de concours Bleu

Seau de concours Bleu

13,19 € 21,99 €

Menu

Top