En cette période de crise sanitaire, c’est le bon moment pour aller plus loin dans l’agencement votre structure et votre manière d’héberger vos équidés ! En effet, vos chevaux étant pour la plupart d’entre eux au pré et /ou paddock, les cavaliers ne pouvant plus évoluer librement et régulièrement au sein de votre structure, vous pouvez vous pencher plus sereinement sur l’aménagement de votre écurie.

HORSE STOP® vous donne les billes pour mettre à profit cette nouvelle période de confinement et repenser votre structure : mise au pré, Ecurie-Active, sécurité. Quelle que soit le projet choisi, démarrer une rénovation dans de bonnes conditions pour un environnement sécuritaire et fonctionnel.

Les chevaux au pré

Pendant ce nouveau confinement, la majorité des professionnels, notamment les poneys-clubs et les centres équestres, dont les équidés étaient auparavant dans un hébergement en boxe ou en stabulation ont fait le choix de mettre les chevaux en groupe à l’extérieur. Ce changement de vie soudain implique une réflexion particulière sur la conception de l’espace extérieur afin d’éviter les contraintes liées aux pâtures :

  • Prévenir le surpâturage.

 La mise au parc d’un certain nombre de chevaux engendre inévitablement une détérioration des sols d’autant plus aggravée par la saison automnale. Les chevaux et poneys vont donc immanquablement patauger dans la boue sur les espaces les plus occupés ce qui favorisera l’apparition de la gale de boue, de la pathologie du pied et de la pénibilité. La solution ?  les dalles stabilisantes. Positionnez ces dalles autour des lieux les plus piétinés : portail d’entrée, râteliers, abreuvoirs et autour des abris si il y en a. Ces dalles vont permettre au sol de retrouver sa portance et sa perméabilité. Ainsi, même par temps humide les chevaux et poneys de club gardent les pieds au sec.

Dalles stabilisantes HORSE STOP®

Eviter les fuyards.

La forte concentration de poneys et chevaux au même endroit et une clôture inadaptée à cette mise au près soudaine, peuvent favoriser les escapades de vos pensionnaires. Les clôtures doivent être pensées pour accueillir des chevaux et poneys aux gabarits variés :

  • Pour les poneys il faut parer à leur tentation de s’échapper en passant sous la clôture. Les clôtures électriques surtout en cette saison, ont tendances à être inefficaces contre les shetlands qui ont déjà créer leur poil d’hiver. Ils ne sentent pas le choc électrique et profite des endroits où la lice est peu tendue pour pouvoir passer.
  • Pour les grands chevaux la tentation sera de sauter la clôture : une clôture mobile basse ne pourra pas les contenir durablement sans compter qu’elle n’est en général pas très solide. Les chevaux de sport, qui ont beaucoup de sang et une parfaite condition physique, peuvent parfois avoir de grosses velléités d’évasion.

La clôture bois double ou triple lices permettra aux petits et aux grands de rester dans le pré. C’est d’abord une barrière physique qui garantit un haut niveau de sécurité et son efficacité n’est pas remise en cause en cas de panne électrique ni par  la densité des poils d’hiver des shetlands.

Abriter les plus exposés.

L’hébergement en extérieur induit une exposition forte des équidés aux aléas météorologiques : vent, pluie mais aussi soleil et insectes.  L’abri HORSE STOP® est particulièrement apprécié par les chevaux pour se protéger du vent ou des fortes chaleurs. Les dimensions de nos abris standards sont adaptées à votre cavalerie (petit groupe de chevaux ou de poneys). La grande résistance des structures de nos abris (contre le vent et la poussée des chevaux) vous permette d’héberger votre groupe à l’extérieur sans faire des allers-retours au box lorsque le temps est moins clément.

Abri bois esthétique et solide

Distribuer le fourrage en tout sécurité.

Enfin qui dit hébergement en extérieur 24h/24 dit distribution du fourrage au pré ou au paddock. Afin d’éviter le gaspillage (foin mouillé et dans la boue) ainsi qu’une distribution inéquitable entre chevaux : privilégier un vrai râtelier, avec toiture. Le râtelier Durapoly peut accueillir 12 chevaux simultanément. En pratique, il convient pour des groupes de 5-6 chevaux et plus si ce sont des poneys. Si vos poneys sont gloutons, le filet à foin peut être la solution appropriée pour limiter le gaspillage et favoriser une ingestion plus lente du fourrage.

Un pas vers l’écurie active

Si le confinement nous a prouvé que les êtres humains ne sont pas faits pour l’enfermement, il en est de même pour les chevaux, animaux grégaires par excellence. En cette période délicate les réflexions sur l’hébergement de nos chevaux reviennent au premier plan.

Le confinement ne change rien pour l’Ecurie Active

L’expérience de Hervé Catusse, propriétaire et gérant de la ferme équestre de Randeynes (écurie active 40 chevaux) nous a montré durant le premier confinement que rien n’a changé dans sa gestion des chevaux contrairement à ses voisins, écuries traditionnelles.

« Quand je vois mes concurrents qui sont confinés aux alentours de chez nous cela me fait mal au cœur. Sur 10 km on a environ 350 chevaux à la ronde, dans des clubs avec des chevaux qui n’ont parfois jamais vu l’herbe et quand ils sont au pré ils sont tous les uns sur les autres ! Mes voisins ont 41 chevaux divisés en deux, sur des prés : ils sont submergés de coup de fil de propriétaires inquiets à juste titre, « comment on fait, on ne peut pas venir les voir ni les faire travailler », etc. Tous les chevaux de club se dé-musclent. Ils ont une malheureuse botte de foin au milieu du pré. Chez moi rien n’a changé, les chevaux sont aussi heureux que d’habitude ! »

Les grands principes de l'Ecurie Active

Le concept de l’Ecurie Active

Pour ceux qui découvrirait l’écurie active, le concept vise à améliorer le bien-être des chevaux en répondant à leurs besoins fondamentaux (locomotion libre, alimentation en continu et contacts sociaux libres). L’écurie active prend également en compte la pénibilité du travail et la rentabilité des structures équestres.

Les dernières études en éthologie montrent que lorsqu’il est bien géré, l’hébergement en groupe avec séparation des points d’intérêt est le mode d’élevage qui répond le mieux aux besoins fondamentaux des équins : l’écurie active prend en compte ce principe.

Plusieurs zones sont alors définies, éloignées les unes des autres :

  • Zone de couchage et de repos
  • Zone d’affouragement
  • Distributeur automatique de concentrés et de minéraux
  • Abreuvoir automatique
  • Circulations avec différents revêtements de sol
  • Zone de roulage et de jeu

Poney club et Ecurie Active

Si la majorité des Ecuries Active Françaises sont des écuries de propriétaires, les clubs commencent à s’y mettre ! Les problématiques vont alors s’adapter aux contraintes d’un centre équestre traditionnel tout en respectant les grands principes :

  • 100 à 200m² par cheval
  • Espace plus restreint pour le mercredi et samedi afin d’éviter au moniteur d’aller chercher loin la cavalerie
  • Sas d’entrée sécurisé pour prendre et ramener son cheval en sécurité

Chevaux et poneys peuvent vivre ensemble dans un même groupe et sur un même lieu tout en respectant les besoins individuels de chacun.

L’autre avantage, en plus du bien-être humain et équin, de l’écurie active pour un club est la forte diminution des comportements équins à risques : les chevaux sont plus sereins, plus calmes, moins agressifs à pied et montés (pas d’effet rebond). L’aspect pédagogique est aussi essentiel puisque les cavaliers peuvent voir dans de bonnes conditions les chevaux évolués dans un mode de vie proche de leur comportement naturel.

Sécuriser vos accès

Sujet d’actualité : la surveillance de votre écurie. Le confinement peut être un prétexte de réagencement ou de modification ponctuelle de votre structure équestre pour mieux sécuriser votre écurie et éviter toute intrusion indésirable ou accident.

L’agencement au service d’une meilleure surveillance

Une bonne conception spatiale et architecturale en amont de votre projet, ou un réagencement de votre structure existante, peut vous aider dans cet objectif de surveillance permanente. Implantez votre bureau de sorte que vous puissiez  voir l’ensemble de vos paddocks. Imaginez par exemple une distribution en étoile pour rentrer rapidement et facilement les chevaux la nuit. Concevez les espaces à surveiller en contre-bas pour un meilleur point de vue.

Sécuriser et contrôler les accès

Les portes sélectives permettent de gérer les accès et /ou les horaires d’accès dans une écurie-active. Classiquement, elles conditionnent l’accès à une zone de fourrage en libre-service pour les chevaux qui ont les besoins les plus importants. Mais dans un objectif de surveillance, vous pouvez également décider que la porte donne accès à un espace plus proche de votre domicile la nuit.

Plus de sécurité avec la serrure

Afin d’éviter toute intrusion humaine les boxes, portes d’écuries et selleries HORSE STOP® sont équipés de serrure fermant à clé. Il en est de même pour l’ensemble de nos portails il peuvent être verrouiller par cadenas (cadenas non fourni).

Réaménager votre structure équestre pendant le confinement avec les larges gammes HORSE STOP® : de la dalle stabilisante aux Ecuries-Actives en passant par les accessoires de prairies et les clôtures. L’objectif final : plus de bien-être pour les chevaux et poneys, plus de fonctionnalité (manutention, gains de temps…), une surveillance facilitée des chevaux et poney pour les gérants et plus de convivialité pour les clients. Préparez-vous à re-accueillir vos cavaliers dans les meilleures conditions possibles !

Nos Ressources