Sol équestre

Je souhaite créer mon sol

Créer son sol équestre nécessite d’abord de poser un cahier des charges précis pour en définir les objectifs techniques. Il va falloir répondre aux questions suivantes : Quelle discipline ? quelle fréquentation ? Quel niveau de performance attendue ? On déduira des réponses les dimensions de l’aire d’évolution, la structure fermée ou perméable du sol ainsi que la texture recherchée et le besoin en arrosage du sol.
En réponse à ce cahier des charges, je vais procéder selon mes critères au choix des solutions techniques qui permettront de répondre aux critères définis dans le cahier des charges pour créer mon sol équestre. Cela va passer par un terrassement, une technique de drainage, une couche de fondation, une interface puis une couche de travail et éventuellement un système d’arrosage si le type de couche de travail retenu en a besoin et si c’est techniquement réalisable sur le site du projet.

Tout savoir sur le sol équestre

Si la conception des sols équestres détermine en grande partie leur qualité, l’entretien est tout aussi important

Pourquoi choisir l'Amortisol ?

Un sol en feutre apporte de nombreux avantages en termes d'utilisation comme d'entretien

Comment créer un sol équestre ?

Créer un sol équestre est un projet qui nécessite de bonnes bases au risque de coûter cher pour un résultat médiocre

Comment réduire la consommation d’eau d'un sol équestre ?

Amender le sol avec un rétenteur d'humidité ou choisir un revêtement alternatif sans arrosage

Comment bien drainer une carrière ?

Le drainage d’une carrière est à la fois indispensable et souvent un casse-tête

Bien choisir ses dalles pour sa carrière

Les dalles de stabilisation préservent la pérennité de la structure de la carrière, son drainage et la sécurité des chevaux.

Comment créer le sol d'un rond de longe ?

Conseils pratiques pour bien réaliser son sol de rond de longe.

Comment réaliser un sol de manège ?

Comme la surface du manège est restreinte, son sol est très sollicité. On doit en tenir compte lors de sa réalisation.

Télécharger le guide du sol équestre

FAQ

LES REPONSES AUX QUESTIONS FREQUENTES

Quelles sont les dimensions minimales pour ma carrière ?

Comme il est difficile pour certains chevaux de galoper sur un cercle de moins de 20 m de diamètre, on créé rarement des carrières moins larges sauf à en réserver l’utilisation pour des petits chevaux ou pour les poneys. Pour les cours débutants, il est cependant plus facile d’évoluer sur des surfaces restreintes. On pourra construire des carrières de 15 m de large pour l’initiation à poney. Une longueur de moins de 30 m est rarement observée. Les dimensions les plus classiques pour les petites carrières néanmoins confortables et utilisables par tous sont 40 x 20.

Quelles sont les proportions recommandées pour une carrière ?

La forme qui permet d’optimiser l’espace de la carrière est le rectangle. Les carrières carrées de dimensions 30x30 sont probablement les moins agréables à utiliser. De même les formes rondes n’ont pas d’intérêt technique et sont à réserver aux très grandes carrières pour apporter ponctuellement un peu plus de convivialité en fonction de l’inspiration de l’architecte qui les imagine.

Quelle fondation pour une carrière ?

La fondation est importante dans une carrière, car elle lui confère sa portance et influence le drainage. On recommandera une plateforme de 30 MPa (Mégapascals) réalisée en matériaux de carrière. L’utilisation de dalles de stabilisation permet d’y installer une couche drainante sans risquer de dégradation et en contribuant à a portance.

Quel sable choisir pour ma carrière ?

Le choix dépend des objectifs techniques. La pratique du CSO au niveau pro impose l’emploi de microsables siliceux très techniques. Pour une utilisation instruction ou loisirs, le recours à des sables de type 0/1 ou 0/2 est souvent plus économique en fonction de la région. Les critères importants dans le choix sont lé granulométrie et le pourcentage de silice. Enfin, des solutions de sols synthétiques se développent de plus en plus et permettent notamment de réduire considérablement la consommation d’eau.

Quelle épaisseur de sable faut-il installer ?

On recommande classiquement 12 cm de sable compacté en création de la carrière, mais cela dépend de la texture de celui-ci. Avec un sable peu cohésif, on limitera l’épaisseur à 10 cm sous pleine de créer un sol trop pénible.

Quel est l’avantage des sables fibrés ?

On distingue deux types de fibres dont les fonctions sont très différentes :

  • Les copeaux se comportent comme de petites éponges qui stockent l’eau libre dans le sol lors des arrosages ou des pluies puis rendent progressivement cette humidité au sol au fur et à mesure qu’il sèche. Ils permettent ainsi de réaliser une économie d’eau de l’ordre de 40 %.
  • Les fibres monobrin arment le sol et influencent ainsi la texture du sol. Elles le rendent plus ferme. Les fibres monobrin sont généralement utilisées en mélange avec les copeaux.

Comment éviter que les cailloux remontent ?

La remontée des cailloux résulte d’un mélange entre la fondation et la couche de travail. Pour prévenir ce phénomène, la meilleure solution est l’installation de dalles drainantes entre les deux. Une alternative économique, mais moins solide consiste à installer une couche d’aveuglement entre la fondation et le couche de travail. Elle sera composée d’un matériau de granulométrie intermédiaire et devant respecter des critères techniques précis.

Dois-je installer un drainage ?

Cela dépend de la perméabilité du sable de coche de travail. Seuls les microsables les plus fins peuvent se passer de drainage et permettre une évacuation de l’eau par ruissèlement. Pour tous les autres matériaux perméables, le drainage est la seule solution d’évacuation rapide des eaux de pluie.

Faut-il toujours prévoir un arrosage ?

L’arrosage est indispensable sur les sols en microsable ça elles doivent être humides pour donner la texture au sol ainsi que pour éviter que le sable sec ne soit empoté par le vent.

Pour les sols en sable grossier, l’arrosage servira essentiellement à limiter la poussière.

Sur les sols en synthétique, des arrosages ponctuels par temps secs pourront être nécessaires afin de limiter les phénomènes d’électricité statique.

Comment estimer le besoin en eau de ma carrière ?

On estime à 4 mm /j le besoin quotidien d’une carrière en microsable en été ; 2 mm/j pour à l’automne et au printemps et une quantité négligeable en hiver. Pour les autres sables pas normalisés, le besoin est plus faible, mais très variable en fonction des pratiques.

Quel outil choisir pour entretenir mon sol ?

Pour les sols en sable pur, on peut chercher soit à décompacter pour les sols qui durcissent ; on utilise alors une herse, soit à fermer le sol ; on utilise alors une barre. Pour un réglage précis, on peut utiliser un outil combiné.

Pour les sables fibrés, on utilise un combiné herse légère / rouleau.

solutions & services

notre Gamme

STABILISATION

dalle de stabilisation

IRRIGATION

arroseur automoteur

AMELIORATION DU SOL EN SABLE

Géotextille

ENTRETIEN DU SOL

Herse

CRÉATION SOL ÉQUESTRE

AMORTISOL

RÉNOVATION SOL ÉQUESTRE

AMORTIMIX

Voir nos lices de carrière
Recevoir la documentation

Un sol performant vous permet d'utiliser la carrière par tous les temps en assurant la longévité des membres de vos chevaux

Avec Horse Stop®
Vous faites le bon choix !

Bureau d'étude

Conception française

Plans et notices de pose détaillées

A votre écoute

15 experts à votre écoute

Guides pour bien choisir

Livraison

Prise de RDV

Déchargement

Réalisations

réalisations et témoignages clients

Conseil pour l'étude de la carrière d'instruction et de compétition

MFR de Fonteveille

Besoin d'inspiration pour votre projet ?

Vous avez un projet ?

Demander un chiffrage
Besoin d'une référence proche de chez vous,
un renseignement complémentaire,
ou une solution alternative ?

Menu

Top