Pourquoi réguler la consommation du fourrage ?

Que ce soit en boxe ou au pâturage, on cherche souvent à limiter la vitesse de consommation du foin pour répartir la consommation du fourrage sur l’ensemble de la journée. D’une part, parce que la surconsommation génère des problèmes d’embonpoint et potentiellement de fourbure chez certains chevaux et d’autre part, parce que la surconsommation génère un coût inutile.

Par ailleurs, permettre au cheval une consommation du fourrage sur toute la journée, le rend moins sujet au stress généré par l’ennui et de trop longues périodes sans s’alimenter. Il développe ainsi moins de troubles comportementaux de type stéréotypie et est moins sujet aux ulcères gastriques.

Je configure mon projet

Les outils de gestion de la consommation du foin

La façon la plus commune de ralentir cette consommation du foin est l’utilisation de filets à foin petites mailles. Le foin est positionné sous un filet dans le râtelier, dans la mangeoire de box ou simplement accroché en hauteur. Pour les chevaux hébergés en extérieur et/ou en groupe, c’est la botte entière qui est installée dans un filet pour la distribution dans des râteliers en prairie. La taille des mailles doit être adaptée au gabarit des chevaux et à la vitesse d’ingestion recherchée. Plus la maille est petite, plus la préhension est difficile et plus la vitesse d’ingestion décroit.

De cette façon ; les chevaux passent plus de temps à manger, mâcher. Cela correspond beaucoup plus à leur comportement naturel qui consiste  à manger pendant 65 à 70% du temps. Retrouver ce rythme naturel contribue à réduire le stress et à occuper l’appareil digestif de façon modérée et continue. On réduit ainsi considérablement le risque de colique.

Les automates de distribution

Dans les écuries actives, des automates permettent d’allouer à chaque cheval un temps d’accès individuel au fourrage. Le concept permet de fractionner ce temps quotidien pour que le cheval répartisse son alimentation sur toute la journée, cela concilie les avantages de la vie en troupeau et ceux d’une alimentation personnalisée.