HORSE STOP® vous conseille sur le choix de Râtelier de box ou de prairie

Râtelier de boxe

Le râtelier de boxe doit :

  • Etre sans danger pour le cheval, ne présenter aucun risque de blessure même si le cheval vient à mettre un pied dans le râtelier.
  • Limiter le gaspillage du foin qui se mélange avec la litière
  • Préserver le cheval de la poussière contenue dans le foin et qui retombe dans les voies respiratoires.
  • Préserver une position physiologique d’alimentation la tête basse.
  • Lorsque l’on en a besoin, limiter la vitesse d’ingestion, notamment pour les chevaux passant beaucoup de temps au boxe.

Il est donc impératif d’utiliser des râteliers à foin pour chevaux avec une position tête en bas et aux rebords arrondis en évitant les râteliers à barreaux métalliques.

Pour maximiser le temps d’ingestion du fourrage, on peut opter pour des râteliers équipés de filets petites mailles.

Enfin, la manutention de râteliers de boxe doit être facile et pratique pour être remplis quotidiennement et nettoyés régulièrement.

Je configure mon projet

Râtelier de prairie

Un râtelier de prairie doit:

  • Être sécuritaire, sans angle auquel le cheval pourrait s’accrocher ou se blesser.
  • Le cheval doit pouvoir s’en dégager très rapidement si un congénère le chasse.
  • Préserver la visibilité du cheval qui est en train de manger afin qu’il puisse éviter un individu dominant qui s’approche.
  • Être sans entretien.
  • Pratique à recharger et à transporter, manipulable par une personne seule.
  • Permettre une solution de slowfeeding pour contrôler la consommation des chevaux sensibles à l’embonpoint

Nous déconseillons l’utilisation de râteliers acier galvanisés pour bovins qui présentent des risques de blessures sérieuses soit en passant le pied entre les tubes, soit en se blessant contre un rebord métallique.