Quelles solutions adopter pour éviter que ce sol de l’abri ne se dégrade et forme une cuvette pleine de boue à la première pluie.

Le sol d’un abri est en général fortement piétiné. C’est bon signe, cela montre que l’abri est utile et apprécié par les chevaux. Rien n’est plus frustrant que d’investir dans un abri et de constater qu’il n’est pas utilisé.

Quel terrain naturel

Le premier paramètre à prendre en compte est celui du terrain naturel. Sa perméabilité, sa sensibilité à l’eau et la topographie au niveau de l’abri :

  • Vais-je récupérer des eaux de ruissellement ?
  • L’abri est-il plutôt sur un point haut

Remblai

Si l’abri est sur un terrain argileux ou positionné sur un point bas, il est recommandé de remblayer le sol pour se préserver de la boue. Ce remblai n’est néanmoins pas suffisant si les chevaux sont amenés à être nombreux. Le poinçonnement produit par les pieds aura à terme raison de la quasi-totalité des remblais granulaires. On aura intérêt à réduire le remblai en épaisseur et à le recouvrir de dalles de stabilisation.

Je configure mon projet

Dalle béton

C’est la solution à adopter si l’abri vient à être paillé ou équipé de matelas de couchage. Cela permet un nettoyage facile et un sol résistant. Veiller à créer un sol suffisamment rugueux pour prévenir les glissades.

Dalles de stabilisation

C’est la solution simple à mettre en œuvre pour obtenir à la fois portance et perméabilité du sol. Sur des sols peu sensibles à l’eau, on pourra poser les dalles directement par terre et les couvrir simplement de sable. Pour les sols hydro sensibles, une petite fondation en cailloux préviendra les déformations du sol. Cette solution est disponible à partir de 15.70 € /m² soit 141 € pour un abri 3×3. Cette solution est utile dans l’abri mais aussi et surtout devant l’abri.

Tapis caoutchouc / Matelas confort

Afin d’améliorer le confort notamment pour les chevaux âgés ou sensibles au froid et à l’humidité, on équipe le sol de tapis caoutchouc ou mieux, de matelas confort. De cette façon, les chevaux disposent d’un sol confortable pour se coucher, se reposer isolés du froid et de l’humidité. Les tapis caoutchouc démarrent au tarif de 39.90 €/m² soit un abri de 3×3 pour 360 € HT.