Dans la mesure où votre clôture va assurer la sécurité de vos chevaux en extérieur, vous devez choisir une essence de bois de qualité capable de durer dans le temps. Vous devez aussi vous assurer de la pérennité de votre clôture et veiller à ce que celle-ci dure dans le temps. Or, vous ne pourrez-vous assurer une telle tranquillité d’esprit si votre essence de bois n’est pas choisie en fonction de la nature du sol, des conditions d’humidité auxquelles vous êtes soumis et à la durabilité de votre essence de bois. Le choix d’une essence de bois pour la réalisation de clôtures équestres répond ainsi à la problématique de la durabilité. Nous vous expliquons tout !

Toutes les essences de bois sont-elles durables ?

La capacité de résistance aux contraintes subies par les bois qui constituent les clôtures est définie par leur classe d’emploi. La classe IV est celle qui convient pour des clôtures chevaux. En effet, la classe IV concerne les bois qui sont soumis aux intempéries et en contact avec le sol.

Dans ce contexte, les deux risques encourus par les essences de bois sont :

  • Les attaques d’insectes xylophages et termites qui sont des insectes dont les larves se nourrissent de bois au cours de leur cycle de développement ;
  • Les attaques des champignons de pourriture qui sont les organismes du sol spécialisés dans la dégradation de la lignine (le bois). C’est la zone du pied du poteau en contact avec l’humidité, l’air et le sol qui est la plus exposée.

Afin de préserver le bois contre ces risques, il est nécessaire de le traiter sans quoi vous vous exposez à des attaques intempestives qui pourront mettre à mal les propriétés de votre bois et par la même occasion la solidité de votre clôture. Vous l’aurez compris, grâce à cette action, vous et vos chevaux pourrez profiter de votre clôture équestre pour une période de 10 à 15 ans, même dans des sols très contraignants.

Je configure mon projet

Traiter l’essence de bois pour en assurer la résistance

Le traitement pour un emploi en classe IV consiste à l’injection sous pression d’agents de conservation dans le bois. Il s’agit notamment d’insectifuges et de fongicides. Adieu champignons, insectes et humidité ! Essentiel, ce traitement est principalement utilisé pour assurer la durabilité des bois tendres. Sans ça, l’essence de bois risque de griser avec le temps.

Le bois est composé du cœur (peu imprenable mais très résistant) et de l’aubier, bien plus capable d’absorber correctement le produit d’imprégnation. On recherche donc une essence de bois présentant une proportion de cœur et d’aubier assez équivalentes de façon à apporter d’une part de la solidité et d’autre part une bonne capacité d’imprégnation. L’idée est d’assurer une longue durée de vie à votre clôture équestre. Le seul bois qui présente cette caractéristique spécifique est le Pin Sylvestre. Le Douglas aurait également pu être utilisé, mais il a une faible proportion d’aubier et est donc peu imprenable. Ce n’est pas une essence de bois qu’on peut utiliser en classe IV. A contrario, l’Epicéa présente peu de cœur et donc une trop faible résistance pour être utilisé à cet effet. Voici pourquoi nous utilisons le Pin Sylvestre. A savoir également que le Pin est naturellement résistant aux écarts de température. Il ne se fend donc que rarement.

Une durabilité plus importante grâce à la rétention SP

La rétention SP est une méthode de traitement des essences de bois de classe IV plus importante encore. Elle est principalement employée pour des bois soumis à des conditions extérieures très difficiles et en contact avec le sol. Elle assure également une durabilité bien plus importante. Votre clôture en bois pourrait ainsi vous tenir près de 25 ans. Bien entendu, la rétention SP est plus chère que le traitement classique du bois en classe IV. L’idéal est donc d’en faire usage pour certaines pièces seulement, à savoir tous les poteaux de clôture en bois qui seront plantés directement dans le sol. Les lices sont moins concernées, sauf si elles sont souvent humidifiées au cours de l’arrosage de la carrière. Bien que la rétention SP présente un coût supplémentaire non négligeable, elle peut en revanche assurer une durabilité plus importante de votre essence de Pin Sylvestre.