Un abri pour chevaux doit proposer suffisamment de place pour que tous les équidés du groupe y accèdent simultanément pendant les phases de repos du groupe.

Taille de l’abri

La place nécessaire sous varie bien sûr en fonction du gabarit des équidés hébergés. Les dimensions ci-dessous sont indicatives et dépendent de l’ambiance dans le groupe de chevaux. Pour les groupes plus importants, il est souvent plus judicieux d’installer plusieurs abris afin que les individus qui ne s’apprécient pas puissent se reposer dans le calme dans des abris différents

Nombre de chevaux

Dimensions

3x3

3x4

3x5

3x6

3x9

3x12

Chevaux

1

2

2

3

5

7

Petits poneys

2

3

4

6

10

14

 

Choix de la structure

Le gabarit des chevaux influence aussi leur force et la pression qu’ils pourront exercer en se grattant sur les montants des abris. On préfèrera des sections de bois plus importantes ou des structures métalliques pour les chevaux puissants afin qu’ils n’endommagent pas prématurément l’abri. De même, les bardages rainurés bouvetés résisteront mieux que les planches juxtaposées. Pour un petit abri chevaux 3x3, le prix évoluera de 900 € HT pour une structure légère jusqu’à 1300 € HT pour une structure bois solide.

 

Le sol et l’abri

Que ce soit dans ou autour de l’abri, l’aménagement du sol est important pour contribuer au bien être des chevaux et à la salubrité de l’environnement.

L’environnement

Dans un grand pré avec de l’herbe, les chevaux vont assez peu utiliser l’abri. Le bois fait partie du régime alimentaire des chevaux. Dans un paddock sans nourriture, ils vont nécessairement reporter leur comportement sur l’abri. Dans ce contexte, on choisira une structure métallique ou on protègera la structure bois par des cornières en métal.

 

Nourrir dans l’abri ?

Pour garder le calme et la propreté de l’abri, on conseille en général de nourrir les chevaux à l’extérieur de celui-ci. Pour des raisons pratiques ou des configurations particulières, on peut choisir un abri libre-service qui a l’avantage d’être alimenté en fourrage depuis l’extérieur du parc, de protéger le fourrage des intempéries et de limiter le gaspillage du foin.