L’agencement de boxes extérieurs doit répondre à des questions de bien être des chevaux et de fonctionnalité pour les utilisateurs.

L’orientation des lignes de boxes est primordiale. Ils ne doivent pas être exposés aux vents dominants et bénéficier si possible d’un bon ensoleillement. Le point de vue qu’auront les chevaux est également important. Ils seront plus sereins s’ils peuvent observer leurs congénères depuis le box. Il a par ailleurs été montré que la vue sur un environnement plus agité comme une carrière n’est pas forcément bénéfique notamment pour les chevaux qui restent au box. Une zone ventilée, mais sans courants d’air est souhaitable pour prévenir les pathologies respiratoires.

Pour améliorer le confort des utilisateurs, on limite es distances qu’ils ont à marcher notamment, la proximité entre la sellerie et l’espace de pansage. On installe donc le(s) box(es) de préparation à côté de la sellerie. Si les chevaux sont préparés dans les boxes, la sellerie devra avoir une position centrale dans l’écurie.

De même si un stock de fourrage tampon est installé dans l’écurie, on l’implante de façon à limiter au minimum les allers-retours ainsi que le balayage à faire après avoir distribué le foin.

Enfin, pour des questions de sécurité, on sépare le stock de fourrage des écuries d’au moins 10 m pour limiter les risques en cas d’incendie.