Mesurer la consommation en eau des chevaux permet d'abord de constater qu'ils boivent bien et d'autre part, c'est un paramètre de santé à suivre

La consommation en eau de chevaux varie en fonction des conditions climatiques et de l'état physiologique de l'animal. Les juments en lactation vont connaitre une importante augmentation de leur consommation car l’eau est principalement consommée pour la production laitière. Dans le plus jeune âge c'est un peu comme si le poulain ne buvait qu'à travers le lait de sa mère. Lorsque les chevaux sont hébergés en extérieur avec un abreuvoir collectif, il est peu utile de mesurer la consommation puisqu’elle est mutualisée par le groupe. Pour les chevaux hébergés en box, et surtout les chevaux à l'entrainement, la consommation d'eau est un facteur plus important que les entraineurs cherchent souvent à connaitre. Pour ce faire, deux solutions :

- la méthode à l'ancienne qui consiste à donner l'eau au seau pour constater ce qu'il reste à la prochaine distribution. C'est peu précis et demande du personnel consciencieux et nombreux.

- La méthode efficace consiste à installer un petit compteur au niveau de chaque abreuvoir. Il sera quotidiennement remis à zéro pour contrôler la consommation d'eau de chaque cheval.