Comme la surface du manège est restreinte, son sol est très sollicité. On doit en tenir compte lors de sa réalisation.

Les contraintes spécifiques des sols de manège

Le sol du manège doit répondre aux spécificités suivantes :

  • une utilisation intense notamment de la piste
  • l'absence de précipitations pour arroser le sol

Protections spécifiques des sols de manège

  • Si le manège reçoit les eaux d’un bassin versant en amont, un drain de protection périphérique est à créer pour prévenir toute inondation.
  • Pour répondre à la forte contrainte, on sécurise le sol en augmentant l'épaisseur de la couche de travail en passant des 12 cm traditionnellement recommandés dans les carrières à 15 voire 18 cm. De cette manière, on limite le risque de traverser la couche de travail et d'endommager la couche de fondation du manège. Un entretien régulier et consciencieux sera néanmoins indispensable pour conserver la régularité de l’épaisseur du sol.


Fondation et couche de travail

  • Le sol du manège est par définition protégé de la pluie. Il n'y a donc pas besoin d'envisager l'évacuation de l'eau. Aucun drainage et aucune pente ne sont nécessaires. On se contentera donc d'une plateforme en matériaux de carrière assurant une portance de 30 MPa surmontée d'une couche de travail. On pourra également opter pour des dalles de stabilisation pour limiter la quantité de cailloux de fondation.
  • La couche de travail choisie sera plus tolérante que pour une carrière. Elle devra répondre aux exigences de la ou des discipline pratiquées et surtout ne pas générer de poussière.


Les solutions d’arrosage

L'arrosage du manège est toujours problématique : un arrosage aérien éclabousse toujours le pare botte. Cela provoque un verdissement des murs par le développement d'algues et devient vite disgracieux. Il est donc plus judicieux d'utiliser la technique de la subirrigation pour préserver l'esthétique du pare botte et disposer d'un sol toujours optimum. Pour des manèges destinés à l'instruction ou au dressage, l'utilisation d'un sol synthétique comme l'Amortisol simplifie la maintenance, améliore la sécurité en cas de chute et préserve l'appareil locomoteur du cheval grâce à sa souplesse.

En rénovation d’un sol de manège, on se questionnera sur l’opportunité d’une solution sans arrosage.