Le parc de stationnement accueil les visiteurs de votre écurie. C’est la première impression qu’ils auront avant même de visiter vos infrastructures. Indications et signalétique claire, nombre de places suffisantes, accès et facilité de manœuvre, situation dans le plan masse… Tous ces points sont des critères à ne pas négliger pour faciliter la vie de votre clientèle et améliorer l’image de votre écurie.

Où situer le parking dans le plan masse ?

Le positionnement de votre parking dans le plan masse de votre écurie est déterminant. Il doit être assez proche des lieux importants de votre écurie (le bureau ou l’accueil par exemple si vous êtes un centre équestre, les écuries si vous êtes une écurie de propriétaire, etc.). La distance entre le parking et le bureau, doit être assez courte pour être pratique mais pas trop courte afin de marquer une vraie séparation entre le club et les véhicules. En effet, il est important que le parc de stationnement soit vraiment identifié et se distingue du reste de votre écurie par mesure de sécurité pour les enfants comme pour les équidés. Cette distanciation est aussi primordiale pour l’ambiance de votre club, afin qu’il reste loin des moteurs et des pots d’échappement.

Nombre et dimensions de places à prévoir

Le nombre de places à prévoir est étroitement lié à l’activité et la taille de votre écurie. Pour un centre équestre et poney club, la taille va dépendre du nombre de véhicules présents lors des reprises du mercredi et du samedi. Si les reprises s’enchaînent ou pas et si les parents restent au club ou pas pendant une reprise. Le calcul du nombre de places pour un club se fera donc en fonction des licenciés et en tenant compte de l’affluence maximum.

Pour une écurie de propriétaire, le calcul se fait en fonction du nombre de propriétaires, mais ce chiffre est plus souple car les propriétaires ne viennent pas forcément tous en même temps ni de manière extrêmement régulière.

Voici un tableau récapitulatif permettant de vous donner un ordre d’idée :

Les dimensions des places de parkings dépendront de l’agencement et de l’espace que vous prévoirez pour manœuvrer (voir schémas ci-contre).

Pour les vans et camions transportant des chevaux, prendre en compte la longueur du pont et le dégagement nécessaire pour l’embarquement et débarquement des chevaux.

Les flux et la dépose-minute

Au-delà de la détermination du nombre de places de stationnement, la création d’un parking implique la gestion des flux entrants et sortants des véhicules, ainsi que les aires de retournement s’il y en a. Penser à dissocier ces flux si vous possédez « une grosse écurie » cela facilitera la vie de vos clients et évitera les croisements dangereux.

La dépose minute est un lieu stratégique pour votre écurie si vous êtes un poney club ou un centre équestre. Il permet aux parents de déposer et récupérer les enfants, sans utiliser une place de stationnement. La dépose minute permet de fluidifier les flux notamment entre les reprises et autorise donc un court arrêt sans double-file. Elle offre l’avantage de ne pas encombrer la voirie tout en assurant une rotation rapide des véhicules. En France, il n’existe pas de réglementation pour encadrer l’usage et la conception de la dépose-minute, vous devez donc seulement bien penser les flux, de manière logique et efficace. Il est important également de rendre la dépose-minute visible (panneau de signalisation, marquage au sol, etc.)

Les places particulières

Attention, les véhicules légers (voitures aux gabarits standards) ne sont pas les seuls véhicules à utiliser votre parking, il convient donc de le prévoir.

  • Vélos et 2 roues

Si votre écurie est urbaine ou péri-urbaine, il est possible qu’une partie de votre clientèle se déplace à vélo. Vous pouvez donc prévoir, au plus proche de l’accueil de votre écurie, un rack à vélo abrité ou non.

  • PMR

Si votre écurie est publique ou accueille des personnes en situation de handicap, il sera alors impératif de prévoir des places PMR (Personnes à Mobilités Réduites). Le nombre de place PMR est de 2% par rapport au nombre de places total de stationnement, avec un minimum de 1.

Dimension d’une place PMR : 5×3,3m. Veuillez à ce que l’espace autour de cette place soit praticable.

  • Tracteurs et engins mécanisés

Les flux et le stationnement des véhicules d’entretiens (tracteurs, valet de ferme, etc. seront si possible à dissocier du stationnement du public et des visiteurs. Mais il ne faudra surtout pas les oublier.

  • Vétérinaires et maréchal ferrant

Il est possible d’imaginer selon l’activité et l’affluence de votre écurie des places spécifiques dédiés à des professionnels du monde équin : votre vétérinaire ou votre maréchal ferrant. Similaire à une place d’urgence, elle permet au professionnel en cas d’urgence de trouver une place proche des écuries rapidement même en cas d’affluence. Le marquage au sol peut être adapté (pictogramme de vétérinaire ou de fer à cheval ou alors mention « place réservée », plus générale.

Le cas de l’évenementiel

Certains évènements peuvent parfois bouleverser de manière occasionnelle l’affluence et les flux véhicules d’une écurie : Journée portes ouvertes, concours, animations, etc. Ces évènements sont à prévoir dans l’organisation et l’implantation du parking sinon il y a risque d’insécurité pour les visiteurs comme pour les chevaux. A l’extrême cela peut rendre votre site impraticable.

Comment gérer l’afflux de spectateurs et visiteurs d’un coup ?

Un vaste espace herbé, un paddock en temps normal par exemple, peut être dédié aux vans des visiteurs pour éviter les accidents en cas d’opérations d’embarquement et de débarquement des chevaux. De même, pour le parking de véhicule léger type voiture, ce parking évènementiel peut être situé plus loin de l’écurie que le parking quotidien car justement son utilisation sera moins fréquente. Si l’utilisation d’un parking herbé peut être une solution profitable pour des petits concours à la belle saison, il est néanmoins nécessaire de stabiliser le parking pour des véhicules aux plus grands gabarits et là où les concours sont fréquents. Pour une grosse écurie de concours, la stabilisation du parking de concours est impérative.

 

Inspirations pour l’esthétique de son parking et ses voiries

Maintenant que vous avez dessiné le plan de votre parking idéal, il ne reste plus qu’à le matérialiser concrètement. Son esthétique va dépendre de votre nature de sol, de son agencement, mais aussi de l’ambiance de votre écurie.

La place de stationnement

  • Dalles de stabilisations (voir les dalles HORSE STOP) puis gravier ou herbe
  • Béton désactivé
  • Gravier ou laisser naturel (herbe)

Les séparations entre places :

  • La séparation des places n’est pas forcément matérialisée
  • Peinture blanche
  • Rondins de bois pour une ambiance chaleureuse
  • Empierrement, végétation, muret…

Des places séparées par des rondins de bois

Une signalétique au sol inspirante et créative

Un parking végétalisé

Une clôture grillagée permet aux enfants d’évoluer dans l’écurie en toute sécurité vis-à-vis des véhicules

Des murets végétalisés séparent les places de stationnements

Un portail permet de dissocier le parking du centre équestre

Trois parkings expliqués en image

Nos Ressources