Réaliser un projet d’écurie active nécessite d’abord de disposer du terrain où réaliser le projet puis de budgétiser l’ensemble des investissements nécessaires à la construction de l’écurie. Une fois ce programme de travaux réalisé, on pourra l’intégrer dans le financement global du projet et partir en quête des partenaires financiers. En fonction de l’ampleur du projet ou des possibilités de financement, il se peut que l’on opte pour une opération en plusieurs tranches de travaux. Il est alors important de prioriser l’ordre des postes d’investissement et d’élaborer une stratégie globale de développement de la structure.

Ecurie Active
Nos solutions pour votre projet

Stratégie de développement

Budget : 0€

Dans le développement d’une écurie active comme de toute autre activité, compter sur une bonne stratégie est plus efficace que simplement sur la chance. C’est pour cela qu’une vision à long terme s’impose, cela requiert de se poser les bonnes questions :

  • Quelle activité et ce que je souhaite développer ?
  • Quel est mon domaine de compétence ? (Enseignement, soins, discipline(s) particulière(s), etc.)
  • Quelle est la clientèle que je souhaite toucher ? (Dans le cadre d’une activité professionnelle)
  • Combien de chevaux est-ce que je souhaite héberger dans l’écurie ?
  • Avec les réponses à ces questions, on peut commencer à établir un programme global de travaux.

L’agencement de l’écurie

Budget : de 550 € HT à 1 300 € HT

Une fois le programme de travaux et les grandes lignes de fonctionnement de la structure établis, il est temps de réaliser le plan final de l’écurie que l’on pourra ensuite fractionner en plusieurs tranches de travaux si cela s’avère nécessaire. La question de la faisabilité de l’écurie sur le terrain ne pose quasiment jamais de souci à partir du moment où l’on dispose de suffisamment de surface de paddocks et d’abris. Pour rappel, un projet d’écurie active est réalisable à partir de 100 m² minimum de paddock en environ 10 m² d’abri par cheval. Au-delà, toutes les surfaces en herbe et les surfaces de parcours supplémentaires sont évidemment appréciées car elles contribuent au bien-être des chevaux. Établir le plan d’une écurie ne s’improvise pas, cela demande à la fois des connaissances approfondies en éthologie équine  mais aussi le savoir-faire et l’expérience acquis avec de nombreux autres projets. Ces compétences sont indispensables afin de créer un environnement à la fois calme et serein pour les chevaux mais également pratique et fonctionnel pour les responsables de l’écurie. Pour une visite d’expert et l’établissement de plans sur logiciel de DAO, compter un budget de 1300 €HT ; pour une visite avec un simple croquis fonctionnel, compter 550 € HT. Avec ce plan, vous pourrez successivement envisager les équipements en commençant par les plus indispensables.

Les clôtures

Budget pour 20 chevaux : de 1 500 € HT à 3 600 € HT (selon le modèle)

Évidemment, une écurie active est un hébergement de chevaux en groupe, il faut bien commencer par les clôtures. On va alors différencier les clôtures de l’aire principale où les chevaux seront hébergés toute l’année des clôtures des zones en herbe (larges paddocks ou pâtures). Au sein de la zone principale, les espaces sont optimisés et l’espace est relativement fractionné. Les clôtures doivent donc d’une part assurer une bonne visibilité et d’autre part une certaine force de dissuasion et une bonne robustesse. De plus, l’écurie active est la zone qui sert de « devanture » à l’écurie, son esthétique demande un peu plus de soin que le fond des pâtures. C’est pourquoi on privilégie généralement une clôture bois esthétique et robuste doublée d’une électrification discrète, mais efficace pour éviter que les chevaux ne rongent le bois. Pour les clôtures des parcs, la solution de la clôture permanente est à la fois économique et fonctionnelle, elle peut être retenue si l’environnement ne présente pas de risques forts comme par exemple la présence d’un bord de route. On compte en général 300 ml de clôture bois pour une écurie d’une vingtaine de chevaux. Elle revient autour de 12 € HT/ml hors pose. Pour la clôture permanente, prévoir 4 à 6 €/ml selon les distances à clôturer, le type de clôture et la topographie.

La stabilisation du sol

Budget pour par cheval : environ 1 500 € HT de fourniture

Le second poste est crucial. C’est le sol de l’écurie active. Aucun terrain naturel ne résiste au piétinement exercé par des chevaux concentrés en hiver sur une surface restreinte. L’expérience montre également que les solutions de type terrassement routier (prévues pour supporter du roulement) ne conviennent pas pour résister aux contraintes de poinçonnement exercées par les pieds des chevaux. C’est pourquoi une stabilisation incluant des dalles de stabilisation est indispensable dans une écurie active. On prendra en compte le fait que les zones de distribution d’aliments (fourrage ou concentrés) sont également celles qui reçoivent le plus de crottins. On pourra alors gagner en fonctionnalité en les équipant de dalles de curage mécanisé. Compter environ 50 m²/ cheval pour le curage mécanisé et également environ 50 m² en dalles drainantes pour couvrir les autres zones. Si vous faites intervenir un professionnel, le coût du terrassement pourra varier de 4 € pour un terrain facile à 20 €/m² selon les terrains. Compter 2 à 3 €/m² de sablage. C’est un des postes les plus coûteux de ce type de projet, mais il faut le considérer comme un investissement sur le long terme.

La distribution du fourrage en libre-service

Budget pour 20 chevaux : de 4 200 € HT (3 râteliers Durapoly)

Selon la stratégie de distribution retenue, le budget et les choix validés par l’expert en écurie active plusieurs de nos clients commencent avec des râteliers Durapoly ou des abris de distribution. Toutes les écuries actives comprennent une zone de distribution du fourrage en libre-service. Pour certaines, cette distribution concerne l’ensemble du troupeau, pour d’autres, une partie du troupeau est rationnée pour la consommation du foin. Parfois, tout le troupeau est « rationné » en foin de manière à ajuster la ration de façon précise pour chaque animal ( voir ci-dessous les automates).

L’abri / couchage

Budget du bâtiment de 0 à 1 500 € HT / cheval

Budget matelas confort : 650 € HT/ cheval

L’abri de couchage n’est certainement pas l’endroit le plus technique ni le plus utilisé dans l’écurie active. Nos clients réutilisent souvent des bâtiments existants.