Coup d’oeil

Usage : Elevage de Poneys Français de Selle et organisation de manifestations sportives

Emplacement : Moselle (57)

Surface du terrain : 6 hectares (étang compris)

Installations équestres : manège 40x20m, carrière 60×30, rond d’Havrincourt et pistes en sable (270m et 1km)

Hébergement des équidés : hébergement en groupe et places individuelles avec paddock (entiers et autres)

1. Le point de départ du projet

Le projet se situe dans la Moselle, sur un terrain plat comportant un étang non entretenu et délimité par des espaces boisés classés ce qui donne au site un cachet particulier.

L’objectif est clair : offrir une vraie vie d’équidés à leurs protégés et concevoir un environnement de travail fonctionnel et esthétique. Ariane Lefebvre, architecte équestre chez HORSE STOP® est donc partie d’une feuille quasiment blanche pour imaginer l’installation des différents équipements que souhaitaient les propriétaires.

« Les propriétaires de l’élevage avaient déjà une idée très précise de leur projet, notamment des équipements et de l »ambiance souhaitée, cela a donc facilité les différentes étapes de conception de ce projet. Le défi résidait dans le fait d’associer intelligemment notre expertise en infrastructures équestres avec les idées des clients. »

Ariane Lefebvre, architecte équestre

L’étang a servi de point de départ. Actuellement non entretenu, il sera remis en état et en valeur grâce à un travail paysagé avec la création d’un enrochement et l’installation d’une clôture Sérénité afin de le sécuriser. Il est situé à l’entrée du site sa mise en valeur était donc indispensable puisque les clients le contournent avant d’arriver au cœur de l’écurie. Le tour de l’étang (270m) est sablé pour permettre l’accès avec les poneys et chevaux. Un joli spot photo pour l’élevage !

2. Des installations équestres de qualité

Les installations équestres offrent une grande flexibilité dans le travail des chevaux et l’organisation de manifestations : manège 40x20m (2 entrées) et carrière 60x30m attenante à une pâture en herbe de 4 500m². De nombreux chemins sablés ont été intégrés dans ce projet afin de profiter pleinement du cadre naturel  de ce site magnifique : une piste le long de l’étang (270m) et une grande piste tout autour des pâtures ( presque 1km), sont communicantes. Au programme : trotting, échauffements et balades.

« L’ensemble des bâtiments a été pensé pour s’intégrer dans cet univers boisé. Le traitement architectural en bois de l’ensemble du projet confère à l’écurie une visuel particulièrement esthétique et c’était vraiment la volonté des propriétaires d’avoir une jolie cohérence. »

Ariane Lefebvre, architecte équestre

Un positionnement stratégique pour le club-house:

  • Hors manifestations sportives, il permet aux propriétaires de bénéficier d’une vue panoramique sur l’écurie active (côté DAC) et sur les pâtures, Il donne également une visibilité sur l’écurie en dur de l’autre côté. Une surveillance fonctionnelle dans un cadre convivial.
  • Durant les manifestations, il offre un joli panorama  sur la carrière grâce à ses baies vitrées et sa proximité avec le manège.

3. Une vie d’équidé sans stress

Les chevaux de l’élevage sont hébergés en groupe d’une vingtaine d’individus, d’âges différents. Ils ont à leur disposition :

  • 1 écurie active de 3400m²
  • 1 dortoir de 200m²
  • 8 pâtures d’environ 4500m² chacune.

Côté alimentation :

  • 1 DAC (Distributeur Automatique de Concentrés), qui leur permet d’accéder à plus de 12 rations réparties sur la journée,
  • 2 grands râteliers 3x6m pour le fourrage qu’ils peuvent consommer à volonté.

Le DAC, les râteliers et le point d’eau forment un triangle afin d’espacer les points d’intérêts les uns des autres et donc de favoriser les déplacements des chevaux. Les pâtures sont ouvertes aux beaux jours avec un fonctionnement en système de pâturage tournant.

Cet agencement incite les chevaux de se déplacer tout au long de la journée et évite ainsi les maladies physiologiques ou psychiques liées à la sédentarité chez le cheval. Les équidés trouveront également dans leur lieu de vie : 1 aire de roulade, 1 grattoir (souche d’arbre) et 1 bar à sel et minéraux.

 4. L’hébergement des entiers

 

« L’hébergement des entiers de l’élevage n’a pas été négligé et nous avons essayé de leur aménager le plus de confort possible. Ils ont chacun un large abri (3x6m) avec des façades libre-service pour le fourrage, et on accès en continu à des paddocks de 2 000m² chacun. De plus, ils n’ont pas de vue sur la carrière ce qui facilite l’organisation d’évènement.»

Ariane Lefebvre, architecte équestre

Je configure mon projet

Toutes les photos