Dans le rond de longe, le cheval travail toujours sur une courbe. Le sol doit donc répondre à cette problématique.

C'est en effet toujours la zone de la piste qui est intensément utilisée, de plus, le matériau de couche de travail est projeté vers l'extérieur. Le bourrelet de sable ainsi formé a donc tendance à bloquer l'évacuation de l'eau. On en peut donc pas évacuer l'eau par la pente. Il ne faut donc pas raisonner le sol comme celui d'une carrière mais de façon spécifique :

- Traiter l'évacuation de l'eau par drainage surtout en périphérie de la carrière. Compte tenu des contraintes exercées sur la zone, on installe des dalles de stabilisation sur l'ensemble de la surface du rond de longe pour créer un sol homogène et on remplit les dalles de matériaux drainant comme un gravillon de type 4/6.

- Choisir des dalles présentant un peu de souplesse et qui sont non glissantes pour assurer la sécurité des chevaux - Installer une couche de travail de 15 à 18 cm pour du sable. On pourra l'amender en copeaux de géotextile ou en rétenteur d'humidité pour réduire le besoin en arrosage.

- L'alternative possible au sol en sable est l'installation d'Amortisol. Ce revêtement ne nécessite pas d'arrosage et beaucoup moins d'entretien qu'un sol en sable qui plus est difficile à réaliser dans un espace aussi exigu.