L’automatisation est la solution pour accélérer le nourrissage des chevaux. C’est un gain de temps et de bien-être pour eux.

Les études éthologiques ont montré que l’automatisation de la distribution de l’alimentation réduit le stress des chevaux. C’est d’autant plus intéressant que parallèlement, elle fait gagner du temps au personnel de l’écurie. Cette corvée est non seulement chronophage mais elle impose aussi un rythme de travail peu flexible et parfois difficile à vivre socialement sur le long terme.

On peut nourrir plus rapidement les chevaux hébergés en groupe à l’aide des automates de l’écurie active. Ils ont l’avantage de distribuer une ration individualisée tout en préservant un mode de vie grégaire donc plus naturel pour les chevaux.

Pour les chevaux hébergés au box, on peut opter pour des distributeurs programmables de concentrés et pour une méthode de distribution du fourrage qui ne nécessitera qu’une seule intervention quotidienne pour du foin consommé sur toute la journée. Cela passe par :

  • Un distributeur automatique de fourrage qui gère les tranches horaires d’accès au fourrage;
  • Un râtelier de boxe avec filet petites mailles. On veillera alors à conserver une position d’alimentation naturelle et limiter les torsions sur les cervicales.
  • Un filet à foin petite mailles qui va limiter la vitesse d’ingestion pour une consommation lente.