Le râtelier d’extérieur a de nombreux avantages. Le premier est l’économie de fourrage qu’il permet de faire par rapport à la distribution en vrac. Comme il est en permanence au contact des chevaux, il doit avant tout préserver la sécurité des chevaux, il doit donc empêcher qu’un cheval ne s’y blesse un membre, la mâchoire ou la tête.

Le râtelier métallique : économique mais mal sécurisé

Les râteliers métalliques sont à l’origine conçus pour l’affourragement des bovins. Les modèles vendus pour les chevaux présentent tous des profils plus ou moins dangereux. Un cheval peut toujours s’y coincer ou se blesser. Les endroits les plus dangereux sont les structures en barreaux qui sont autant de pièges pour les pieds et les membres de chevaux. Les autres points critiques sont généralement les bords de toiture qui peuvent rapidement se trouver à la hauteur de la tête des chevaux de grands gabarits. Enfin, les éléments de remorquage sont inévitables sur ce type de râtelier compte tenu de leur poids. Comme ils sont toujours saillants et à hauteur des genoux et des tendons, ils constituent des points à risque pour les membres des chevaux.

C’est pourquoi des râteliers en matériaux plastiques sont toujours plus secrétaires que des râteliers métalliques.

La cloche à foin : Des bords agressifs

Les cloches à foin en plastique présentent des rebords saillants qui bien que moins contondants que des pièces métalliques causent des frottements intempestifs et peuvent tout à fait créer des blessures sérieuses si un cheval vient par exemple à passer une antérieure au travers du passage de tête. De plus, le manque de visibilité à l’intérieur des cloches produit un effet de surprise lorsque le cheval est abordé par un autre individu sans l’avoir vu venir. Les réactions vivent alors générées augmentent le risque de blessure ou d’accident.

Le râtelier plastique rotomoulé

Seul le rotomoulage permet d’obtenir des profils entièrement arrondis et qui interdisent tout blocage ou blessure au niveau des membres et particulièrement à hauteur des pâturons. Les profils ronds préservent aussi des grattages intempestifs qui abiment les crinières. De plus, il permet de créer des structures plus ajourées où le cheval continue d’observer son environnement tout en s’alimentant. De cette manière, il est plus tranquille et risque moins d’être surpris par un élément rentrant soudainement dans son champ de vision.

Un râtelier en plastique rotomoulé résiste bien mieux aux coups de pieds et ne craint pas la corrosion. Ce qui rend cet investissement plus pérenne et toujours parfaitement sécuritaire.

Un râtelier plastique est plus léger qu’un râtelier métallique et permet donc des manipulations plus faciles notamment par le personnel souvent féminin des établissements équestres.

Comme il est de conception modulable, il permet de s’adapter à l’effectif du troupeau et/ ou aux dimensions des bottes de foin.

Enfin, un râtelier modulable permet d’élargir le champ des utilisations possibles et ainsi de bénéficier de ses avantages dans différents contextes.