Les spécificités du sol d’un rond de longe


Une fois les dimensions du rond de longe établies, se pose la question du sol.
Le sol de rond de long est particulièrement sollicité car le cheval ne se déplace quasiment que sur la piste. Cela pose aussi bien des problématiques de drainage que des questions d’entretien. Comme le sable est inévitablement repoussé vers l’extérieur du rond, il est illusoire de vouloir évacuer l’eau par la pente. On n’obtiendra qu’une flaque générale au niveau de la piste. On va donc impérativement évacuer l’eau par drainage.
 

Une bonne fondation pour sol de rond de longe


On crée d’abord une plateforme en matériaux concassés et compactés sur l’emprise du rond. On y installe un drain circulaire dans une tranchée drainante à environ 1 m de la lice sous l’emprise du rond. Le drain est relié à un exutoire (fossé, pente, puits perdu etc.)

 

Une interface robuste et efficace


La surface est recouverte de dalles de stabilisation. Qui vont servir d’interface entre la fondation et la couche de travail. Cette interface empêchera le mélange des cailloux de la plateforme et le sable de la couche de travail. Elle sera également incompressible et restera donc drainante. Pour cela, on va remplir les dalles de gravier drainant de type 4/6.

La couche de travail pour un rond de longe


Enfin, on peut installer une couche de travail en sable 0/1 d’une épaisseur de 15 à 18 cm une fois compactés. Ce type de sable nécessite un arrosage régulier. Si aucun arrosage n’est possible ou si une économie d’eau est recherchée, il vaut mieux se tourner vers un revêtement de sol synthétique du type Amortisol (copeaux de feutre) ou Amortimix en mélange avec un sable local. Ils fonctionnent sans arrosage et ne craignent pas l’eau.

Une bordure indispensable

Pour éviter que les projections des pieds des chevaux n’envoient la couche de travail au-delà du rond de longe, il est recommandé d’installer au moins une hauteur de planche de retenue de sable supplémentaire par rapport à une carrière. Le choix de la lisse dépend évidemment de l’utilisation prévue pour le rond de longe (longe, travail en liberté, initiation, etc…) L’idéal étant le rond de long « palissade » avec la lice pleine sur environ 1 m puis des lices horizontales traditionnelles qui permettent de voir dans le rond. Il apporte polyvalence et sécurité.