Les paramètres qui comptent dans le dimensionnement des boxes

Le choix de la taille des boxes influence le bien être des chevaux qui y vivent mais également la qualité perçue par la clientèle d’une structure équestre.

La taille des chevaux

Des boxes trop petits renvoient une image dévalorisante alors que de grands boxes envoient une impression de bien-être.

On gardera à l’esprit qu’un box de 3.5 x 3.5 est quasi 1.5 fois plus grand qu’un 3x3, pour un cheval qui y passe beaucoup de temps, cela compte vraiment.

La surface d’un box doit donc être proportionnée à la taille du cheval qui y est hébergé. On réservera donc le box de 3x3 pour les chevaux de petit gabarit (1m50 et moins). Le tableau ci-dessous donne de bonnes références issues de la règlementation des pays qui ont pris la peine de se pencher sur le sujet.

L’évaluation du bien-être

Le critère objectif de bien-être communément admis est le temps de repos couché. Il est démontré qu’à litière égale, un box trop étroit limite le repos couché. Dans certains cas, certains chevaux ne se couchent même plus, ce qui est très préjudiciable.

Le dimensionnement des boxes n’est évidemment pas le seul paramètre qui influence le bien être. Les possibilités de contacts sociaux, l’accès au fourrage, la souplesse du sol., l’abreuvement, les accès au paddock sont autant de paramètres qui contribuent aussi au bien-être du cheval.

Cas particulier : Le box de poulinage

Le box de poulinage est un grand box dédié à la mise bas. Il faut de la place pour que la jument puisse bouger, se coucher et se relever à son aise ainsi que du dégagement pour le vétérinaire et l’éleveur en cas de besoin d’intervention. On recommande 5x5 m en France Aujourd’hui, ils sont équipés de caméras de surveillance et on équipe aussi souvent les juments de ceintures de poulinage pour détecter le moment. Le poulinage se passe très généralement vite et tout seul. La jument à tendance à ne pas montrer de signes avant-coureurs d’où les équipements pour prévenir. Cependant, s’il y a un mauvais positionnement du poulain qui l’empêche de sortir, il faut intervenir très rapidement sinon c’est critique pour le poulain et souvent aussi pour la mère.

 

Quelle hauteur pour les boxes

Dans une écurie intérieure, la hauteur de boxes chevaux recommandée est de 3m minimum. Il doit offrir un volume d’air de 27 m3 minimum (40 m3 recommandés)

 

Règlementation et recommandations selon les pays

Les recommandations de dimensions de boxes varient légèrement en fonction des pays sont compilées dans la synthèse ci-dessous :

Pays

Dimensions
stalles

Dimension
box cheval
en m²

dimension
box poney
en m²

dimension
box de
poulinage m²

stabulation
surface
m²/animal

France

(Idéé, 2013)

Min 1,60 m de large

9 à 12 m²

    5X5

Canada
(Clarke 1996)

1,7X3,3m
Rayon derrière le
cheval min 2m

   3,6X3,6

    3X3

Ecosse
(Robertson
1989)

   

    4X4

    3X3

   4X4,6

Jument suitée : 12
Grand cheval : 10
Petit cheval : 8
Poney : 5

Allemagne
(IfB, 1995)

0,7-0,8X(1,8XhG)

Au sol : (2XhG)²
Largeur la plus étroite :
1,5XhG

   

abri : 2,5XhG²
Stabu : 3XhG²

Suisse (OPAn)

interdites

    8 à 12

   5,5 à 7

+30%(/box individuel)

chevaux : 6 à 8 m²

Suède
(Ventorp,
Michanek, 1995)

(1,1XhG)X(1,7XhG)

Au sol : (2XhG)²
Largeur la plus étroite :
1,5XhG

Au sol : (2,3XhG)²
Le plus étroit : 1,8 hG

Foal : 7
Yearling : 10
Adulte : 15

Danemark
(flaglige, 1999)

(hG+0,1m)X(2XhG)

Au sol : (2XhG)²
Largeur la plus étroite :
1,5XhG

au sol : (2,5XhG)²

     8-15

 

Références : France (Idéé, 2013) et  Housing of horse, Sondergaard et al 2004, Danemark.

HG = hauteur au Garrot